Vous le savez certainement si vous suivez l’actualité politique par n’importe quel effort d’imagination (de près ou de loin), comme le regrettait Eric Zemmour qui pensait que “les prénoms inconnus ne devraient pas être approuvés en France”, faisant alors allusion à un de 1803, qui s’est détachée en 1966, avant d’être annulée en 1993. Une loi qui indiquait alors que les prénoms choisis par les gardiens devaient provenir des « noms utilisés dans les différentes annexes, et de ceux des personnages connus de l’Ancien l’histoire. “

Quel sera votre prénom en 2022 ?

Une médiation qui a manifestement suscité une réponse solide, rappelant du côté des internautes, dont certains se sont précipités sur un site pour découvrir quel devrait être votre prénom, la longueur de celui-ci ne respecte pas la loi du 1er avril 1803 Un site qui reprend de manière assez ludique la règle de ViteMaDose, puisque la dernière a été purifiée par l’eau “ViteMyFirstname”.

La norme est extrêmement basique, puisqu’il suffit de se rendre sur ce site et de saisir son prénom. En un seul clic, le site vous indiquera si votre prénom est juste ou non. Par exemple, le nom principal Stéphane ne s’ajuste pas, et il serait plus approprié d’échanger le dernier avec Théophane.

Au hasard que vous vous appeliez Vincent, Louise, Camille, Valentin ou Romain, bonne nouvelle, vous n’aurez pas besoin de changer de prénom si la loi de 1803 refait surface. Là encore, si votre prénom est “Christophe”, il devrait être échangé contre “Christophe”, tandis que le “Tristan” devrait s’acclimater au nom principal “Christian”, quand le “Hadrien” devrait abandonner son “H” pour obtenir tous ensemble.

Pour la petite information, selon le site ViteMyFirstname, si tu t’appelles Kevin, ton prénom est désormais conforme à la loi de 1803. Là encore, si tes parents t’ont plongé Dylan, tu devrais t’acclimater à ce qu’on t’appelle Odilon …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here